Cicatrices augmentation mammaire par implants

L’augmentation mammaire est une intervention esthétique avant tout. Les patientes désirent améliorer le volume de leur poitrine sans que la chirurgie altère la peau des seins et sans que les traces de l’opération soient apparentes. C’est bien l’objectif du plasticien qui vise à traiter l’hypotrophie mammaire à la perfection : choisir la bonne prothèse et faire des incisions discrètes. Les questions que posent toutes les patientes lors de la première consultation sont : dans quels endroits seront faites les cicatrices et comment sera leur aspect après quelques mois ?

Types de cicatrices augmentation mammaire

Le chirurgien choisit l’emplacement de la cicatrice en fonction des caractéristiques de la silhouette de la patiente. L’incision peut être faite dans l’un de ces endroits : à l’intérieur de l’aisselle, sous le sein au niveau du pli infra-mammaire, à travers l’auréole lorsque le procédé consiste à insérer des prothèses gonflables ou bien autour de l’auréole.

1er cas : l’incision mesure entre 03 et 04 cm.  Elle est bien dissimulée dans un pli naturel. Les seins ne sont pas incisés. De plus, ils retrouvent rapidement leur sensibilité;

2ème cas : l’incision sous-mammaire est la cicatrice privilégiée par les plasticiens américains. Elle n’est pas visible car elle se situe au niveau du sillon-sous mammaire (sauf en position allongée);

3ème cas : la cicatrice trans ou péri-aréolaire : au début, la sensibilité mamelonnaire diminue. Cette réaction est évidente puisque l’incision est faite autour de l’auréole. Au bout de quelques semaines, les seins retrouvent leur sensibilité. Les traces de la chirurgie sont cachées au niveau d’une région pigmentée. Il faut noter que l’incision-aréolaire ne peut être indiquée aux patientes ayant de très petites auréoles et qui désirent porter des prothèses volumineuses. les types de cicatrices augmentation mammaire par protheses

 

Les soins des cicatrices

 

Certains soins sont nécessaires après une augmentation des seins  par implants :

  • Des pansements couvrent la région opérée. Ces pansements doivent être changés après chaque douche et ce, durant 15 jours après l’intervention.
  • Il faut appliquer une crème cicatrisante deux fois par jours. Il existe plusieurs types de crème réparatrice. Le chirurgien esthétique vous administre le traitement adéquat.
  • Les cicatrices s’atténuent après un an. Au début, elles sont rouges. Une crème siliconée vous sera prescrite. Cette crème doit être utilisée durant 03 mois.