Comment prévenir les ondulations et les plis avec les implants mammaires ?

Vous l’avez aperçu à la plage ou à la piscine sur des femmes minces. En effet, des ondulations visibles ou l’effet de vagues est le signe qui trahi les femmes porteuses d’implants. Les plis des implants mammaires peuvent être visible en haut du clivage, sur le côté ou en bas du sein. Il n’y a pas de garantie à 100 %, mais il existe des moyens éprouvés pour éviter cet effet indésirable et obtenir les meilleurs résultats d’une augmentation seins par implants.

 Qu’est-ce qui crée l’ondulation des implants mammaires ?

Les implants salins ont tendance à onduler plus que le silicone qui est plus visqueux et plus épais. Par ailleurs, il plisse moins. Si vous n’avez pas déjà beaucoup de tissu mammaire (petits seins, post-mastectomie) pour couvrir un implant, vous pourriez constater l’effet de vague. Si vous avez la peau mince, il y a plus de chance de voir des ondulations parce que l’implant aura moins de tissus mous pour le couvrir. Ceci est particulièrement vrai si l’implant est placé au-dessus du muscle.

Comment un chirurgien seins peut-il empêcher l’ondulation des implants ?

Tout d’abord, la chasse aux bonnes affaires est déconseillée. Assurez-vous toujours que votre chirurgien est certifié en chirurgie esthétique.

Placer l’implant « sous le muscle » permet d’éviter les ondulations dans le clivage du sein. Le tissu mammaire naturel et les muscles pectoraux recouvrent l’implant, ce qui donne deux couches de couverture. Nos chirurgiens placent presque toujours exclusivement des implants « sous le muscle » pour un résultat plus naturel. Certaines patientes ont des considérations particulières (par exemple, une athlète professionnelle peut avoir besoin d’implants placés « sur le muscle ».

résultat-chirurgie-seins-Tunisie

Si vous optez pour un implant salin, il est important pour le chirurgien plasticien de ne pas sous-remplir l’implant. Les implants sous-remplis ont un risque plus élevé de rupture et d’ondulation.

Choisir une taille d’implant raisonnable. Avec des implants plus gros, la peau et le tissu mammaire sont étirés. Ceci amincit la couche de couverture sur l’implant.

Si vous courez un risque élevé d’ondulation, choisissez un implant anatomique. Ce type d’implants est appelé également ; prothèses en forme de poire, ours en gomme ne s’ondulent presque jamais.

Si vos implants mammaires ont déjà des ondulations, ne perdez pas espoir, il y a plusieurs options.

Si l’implant est placé au-dessus du muscle, le déplacer en dessous du muscle.

Greffe de la zone d’ondulation :

La graisse peut être retirée d’une zone et transplantée dans une autre. Malheureusement, la plupart des patientes qui ont des ondulations sont minces, de sorte qu’il n’y a pas beaucoup de zones où emprunter de la graisse.

Placer une couche artificielle entre l’implant et la peau. Il existe plusieurs matériaux qui peuvent être placés chirurgicalement pour « cacher » l’implant, tels que Strattice ou Alloderm.

Si vous croyez que des seins plus gros ou plus volumineux amélioreraient votre qualité de vie, réservez votre consultation avec l’un de nos chirurgiens. Il peut vous expliquer toutes les options si vos implants ondulent déjà. Tout le personnel est disponible pour répondre à vos questions.