Les coques après la pose d’implants mammaires

Qu’est-ce qu’une coque et quels sont ses risques ?

La coque apparait suite à la présence de prothèses mammaires.

Elle touche en général un seul sein et survient après l’intervention.

Cela se passe en quatre étapes :

Etape numéro 1 : Le sein est normal.

Etape numéro 2 : Le sein devient plus ferme que la normale.

Etape numéro 3 : Rétraction du sein sur l’implant en le rendant mobile.

Etape numéro 4 : Le sein est désormais douloureux et dur.

Quelle est la fréquence de leur apparition après la pose d’implants mammaires ?

Le risque de leur apparition suite à l’intervention de la pose de prothèses mammaires se situe entre 3 et 5 %.

Seuls les cas 3 et 4 cités plus haut et qui sont dans la plus part des cas rarissimes nécessitent une chirurgie mammaire secondaire.

Par ailleurs, il a été démontré que les implants mammaires à surface rugueuse et ceux insérés derrière le muscle avaient moins de risques de laisser apparaitre des coques sans oublier que leur évolution reste toujours imprévisible (elles peuvent survenir quinze jours ou même deux ans après l’intervention).

Quel est le traitement adéquat ?

Le traitement est préventif au départ et consiste à masser régulièrement les seins pendant une durée approximative de deux minutes et cela en commençant après quinze jours de l’intervention

Par contre, si la coque est installée et qu’elle est aux stades 3 et 4 comme cité ci-dessus, une ré intervention s’avère nécessaire dans ce cas afin de la retirer ce qui est indispensable et de remplacer le ou les implants.

Et enfin, l’apparition des coques est un phénomène très rare, donc il est conseillé de faire en sorte d’appliquer un traitement préventif qui se résume à un massage des seins sans oublier de consulter votre chirurgien à la moindre complication.