Les options de reconstruction mammaire après mastectomie

Le cancer du sein affecte 1 femme sur 8 au Royaume-Uni. Il représente près d’un tiers des cancers subis par les femmes. Par conséquent, une mastectomie est généralement une opération de sauvetage. Apprendre à s’adapter à un nouveau corps est aussi important que la guérison du cancer. Heureusement, il existe des traitements qui permettent de restaurer la poitrine et la silhouette.

Les implants reconstructifs

Les implants sont un moyen de restauration chirurgicale des seins après une mastectomie. L’intervention est simple. Cependant, les patientes ont très peu de tissus mous après une mastectomie. Chose qui impacte le résultat esthétique de l’intervention.

La nature de la reconstruction d’un implant dépend de la forme des seins. Nous savons tous à quoi ressemblent les implants mammaires : ils sont plus hauts que les seins naturels et ont tendance à rester sur place quand en position allongée. Alors, comment un implant symétrique ressemblera naturel ?

En cas de double mastectomie, les implants mammaires seront symétriques certes mais, les risques de complications comme la contracture capsulaire (l’endroit où le tissu cicatriciel se forme autour de l’implant peut se resserrer et durcir), ce qui pourrait nécessiter une révision chirurgicale de correction.

Remplacement de tissu

La reconstruction mammaire utilisant les tissus autologues est une autre option. Connu comme une procédure à « lambeau libre ». Des tissus prélevés du corps de la patiente. Ce type de chirurgie est le plus susceptible de laisser un résultat naturel.

Bien sûr, il existe certains risques comme l’échec, où l’endommagement des tissus transférés. Ceci est généralement dû à des raisons techniques et peut parfois être corrigé.