L’hypotrophie mammaire : causes et traitements de l’atrophie

L’hypotrophie mammaire ou atrophie mammaire est un défaut inesthétique de la poitrine qui correspond à une taille très insuffisante des seins. Cette malformation provoque une gêne psychologique. Sa réparation nécessite le recours à une augmentation mammaire par prothèses.

Dans certains cas, L’hypotrophie mammaire affiche une aplasie complète c’est-à-dire une absence totale de la glande mammaire. Les jeunes filles souffrant d’une hypotrophie mammaire développent souvent des complexes responsables d’un trouble de l’identité et d’un manque d’estime de soi.

Hypotrophie mammaire ou atrophie mammaire

Le chirurgien esthétique demande à la jeune patiente d’exprimer ses motivations et demande aux parents de lui fournir des renseignements supplémentaires. Le délai de maturation décisionnel est respecté. Après 03 mois, la jeune fille peut subir une intervention esthétique des seins. La seule solution capable de traiter l’hypotrophie mammaire ou atrophie mammaire, est la pose de prothèses mammaires.

Les prothèses mammaires se composent d’une membrane en élastomère de silicone et qui renferme soit un sérum physiologique soit un gel de silicone.

injection acide hyaluronique tunisie

La quasi-totalité des implants actuellement utilisées contiennent un gel de silicone cohésif car ce matériau permet d’avoir un meilleur résultat. Les prothèses mammaires nouvelle génération sont épaisses, très résistantes et surtout ne permettent pas le passage du gel vers l’extérieur même suite en cas d’un traumatisme.

Les implants sont de nos jours très variés que ce soit en volume ou en forme. Ils peuvent être ronds ou anatomique, avec de multiples projections. Cet avantage permet de choisir la prothèse appropriée qui convient à la morphologie de la patiente et donc d’obtenir une retouche esthétique très satisfaisante.

Le sein hypotrophique peut être affaissé

Les patientes souffrant d’une hypotrophie mammaire ou atrophie mammaire peuvent présenter également une ptose des seins. L’affaissement peut être modéré comme il peut être important. Il existe donc deux techniques de correction de la poitrine tombante et hypotrophique.

Le traitement d’un affaissement léger

Une mise en place de prothèses sans ablation d’une partie du tissu cutané va remonter le sein notamment lorsque le pli sous mammaire est légèrement abaissé.

Hypotrophie mammaire ou atrophie mammaire : quels traitements ?

L’objectif est de remplir le sein au moyen d’une prothèse et de retirer l’excédent cutané à l’aide d’une incision similaire à celle réalisée lors d’une réduction mammaire c’est-à-dire dans le cas de traitement d’une hypertrophie mammaire. Mais, attention, la qualité de la peau est un critère prépondérant. Le chirurgien examine l’enveloppe cutanée pour savoir si elle est capable de maintenir une prothèse mammaire ou non.