Les limites du lipofilling des seins

Quelles sont les limites du lipofilling mammaire c’est la question que posent de nombreuses patientes souhaitant faire une augmentation mammaire par injection de graisse autologue et qui ne sont pas très certaines de l’efficacité du résultat.

Ces femmes veulent savoir si le lipomodelage, en comparaison avec la plastie mammaire conventionnelle permet d’obtenir des seins assez volumineux. Autrement dit, ces femmes désirent savoir qu’elle est la chirurgie esthétique la plus efficace le lipofilling mammaire ou l’addition par prothèses. En quoi consiste l’augmentation des seins par transplantation de cellules graisseuses et quelles sont ses limites ?

Le lipomodelage des seins

 

Il s’agit d’une intervention esthétique des seins, qui concerne particulièrement les patientes assez corpulentes et qui veulent accroitre le volume de leurs seins afin d’avoir une poitrine plus généreuse et plus jolie. Alors que l’addition mammaire conventionnelle remplit le sein à l’aide d’une prothèse en silicone, le lipomodelage, comble les zones dépressives au moyen de la propre graisse de la patiente. Il faut donc obtenir une certaine quantité de cellules graisseuses avant de commencer à traiter la poitrine. De nos jours, les amas graisseux peuvent facilement être prélevés et ce, à l’aide d’une liposuccion.

L’intervention est simple et aussi très efficace. Des canules fines permettent d’aspirer les cellules graisseuses. Ce geste traite de nombreuses parties du corps comme la culotte de cheval, l’abdomen, les cuisses etc. Une fois obtenue, une quantité suffisante d’adipocytes, le chirurgien effectue une filtration de la graisse liquéfiée. Seules les adipocytes vivants et de bonne qualité peuvent être injectées au niveau de la poitrine.

Quels sont les limites d’un lipomodelage des seins

 

  • À la différence de l’augmentation mammaire par implants en silicone qui concerne toutes les femmes ayant plus de 18 ans, Le lipofilling des seins, ne peut être indiqué aux patientes maigres. Rappelons que le principe de l’intervention consiste à réaliser une transplantation de graisse autologue. Si le corps de la patiente ne dispose pas de régions riches en graisse, le geste esthétique ne peut être effectué.
  • Une certaine quantité de la graisse injectée va être résorbée durant la période de convalescence. Dans certains cas, lorsqu’il s’avère que la résorption est importante une seconde intervention peut être nécessaire.
  • Contrairement aux implants mammaires qui ne changent jamais de volume, la masse de la calcification graisseuse peut varier en fonction du poids de la patiente. Donc, si elle grossit ou si elle maigrit le volume de sa poitrine sera modifié de la même façon.