PRP en Tunisie : traitement qui contraste les effets de l’âge et la calvitie

Prp-TunisieDe nos jours, nous assistons au progrès constant de la médecine et de ses techniques médicales, l’une d’entre elle est l’injection de PRP (Plasma Riche en Plaquettes), par biais de la mésothérapie qui est une technique de médecine esthétique, ce qui en résulte est l’amélioration de la qualité de la peau en agissant sur les conséquences directes du vieillissement et néanmoins contraste aussi la calvitie.

Qu’est-ce que c’est le PRP ?

Le PRP est une source de facteurs de croissance qui stimulent la croissance des tissus mous et le développement des os de notre corps (tissus mous, sous-cutanés, myofascial), améliorant la riposte corporelle aux dommages biologiques favorisant la cicatrisation des plaies.

Le spécialiste peut obtenir le PRP à une très forte concentration de facteurs de croissance plaquettaire (égale à 383%), grâce à une technique codifiée, qui comprend la centrifugation du sang autologue (par exemple à partir du même patient).

Engagé dans la zone de traitement, le PRP accélère la prolifération des cellules (en particulier la tige), ce qui favorise les processus de réparation et revascularisation de la peau et du cuir chevelu, ainsi que la synthèse du collagène. Tout cela sans effet collatéral, étant une substance naturelle, dérivée du corps du patient.

Indications du traitement PRP

En Tunisie, le traitement par injection du PRP est indiqué pour les patients qui souhaiteraient un rajeunissement global suivi par l’embellissement (rejuvenation) de la peau, du décolleté, du dos et des mains. Ce qui résulte est :

  • L’amélioration de la texture et aussi de la densité, luminosité de la peau (diminution marquée des taches brunes liées aux UV ainsi que des rougeurs).
  • Réduction des rides et ridules ainsi que les cernes
  • Amélioration de l’aspect des cicatrices d’acné ou des cicatrices post-traumatiques
  • Augmentation de la synthèse ou la régénération des fibres élastiques de la peau, et du collagène

Cette technique semble également prometteuse pour contrer la perte de cheveux, en tant qu’alternative valide aux thérapies antichute traditionnelles impliquant des médicaments (par exemple, le fin astéride) avec de nombreux effets secondaires.

Le principe de HT PRP (plasma riche en plaquettes Haïr Thérapie) est toujours le même : les facteurs de croissance présents dans les plaquettes sont capables de stimuler l’activité des cellules souches dans les follicules pileux encore présents.

Il est indiqué dans toutes les étapes de l’alopécie androgénique, soit chez les hommes (touche 85% des hommes) soit chez les femmes (touche 50% des femmes ménopausées et un grand nombre de femmes en âge de procréer), bien qu’il soit conseillé de ne pas intervenir sur une zone complètement chauve, mais affectée par l’amincissement et la miniaturisation des barils capillaires. En outre, le PRP HT est utilisé avec succès dans les cas d’alopécie chez les sujets qui ont déjà subi une transplantation du bulbe du follicule pileux, afin d’encourager plus rapidement la prise de greffe, de stimuler la croissance de tous les bulbes « endormis », améliorant ainsi le résultat chirurgical.

Déroulement de la séance du traitement PRP et les résultats

En Tunisie, Il s’agit d’une méthode ambulatoire qui prend environ 30-45 minutes. Aucune analyse préparatoire spéciale n’est nécessaire, mais il est toujours préférable d’effectuer un test sanguin, surtout si vous avez des problèmes de coagulation ou de la fonction hépatique. La séance commence par la suppression de 5-6 ml de sang. Les tubes sont placés dans une centrifugeuse qui, en quelques minutes, sépare les composants du sang et permet d’obtenir une masse gélatineuse, le plasma riche en plaquettes (PRP), la source de facteurs de croissance. Après l’anesthésie de la zone à traiter, le spécialiste passe sur le cuir chevelu un rouleau, une sorte de rouleau à micro-pointes, qui peut effectuer une légère abrasion, pour faciliter l’activation des facteurs de croissance des cheveux. Enfin, injecter la solution obtenue, puis procéder au massage du cuir chevelu qui favorise sa distribution. Aucune convalescence n’est requise : le patient peut reprendre ses activités normales immédiatement. Les cheveux commencent à apparaître 1-2 mois après la première séance, atteignant le summum de la croissance après environ 6 mois. Pour améliorer encore le résultat, en cas d’amincissement plus sévère, la procédure est répétée après 2-3 mois. Généralement, alors, juste un “rappel” une fois par an.